Back to top

Seniors : adapter son domicile

s'informer pour adapter son domicile au vieillissement

Pour bien vieillir chez soi, souhait que partage l’immense majorité des personnes âgées, la question de l’accessibilité et de l’adaptation du logement est essentielle.

Le CICAT 68, Place Franklin à Mulhouse, a pour vocation d'apporter des informations et des conseils dans le choix de matériel de prévention et de compensation de la perte d'autonomie.

de perte d’autonomie ? Est-il évolutif, puis-je y aménager une chambre et une salle d’eau au rez-de-chaussée ?  Et mon environnement proche est-il accessible ? Pour rester autonome le plus longtemps possible, il est préférable d’effectuer les aménagements de son domicile par anticipation. Pour une question de sécurité d’abord, mais aussi de confort.

Les aménagements « sécurité »

Pour réduire les risques de la vie quotidienne, les chutes en particulier, pensez à l’installation d’une douche à l’italienne, d’un monte-escalier, d’une main courante dans le couloir…
L’amélioration de votre logement ne nécessite pas toujours des travaux lourds. De petits équipements et aménagements simples, dictés par le bon sens, permettent très vite d’améliorer la sécurité de votre domicile. Ainsi, il est possible d’installer un siège de bain dans la baignoire, de fixer le tapis du salon avec des bandes antidérapantes, de mettre en place des goulottes pour le rangement des fils électriques dans lesquels il est si facile de se prendre les pieds…

Les aménagements « confort »

Leur objectif est de limiter au maximum les efforts à fournir au quotidien. Ne plus rien ranger au-dessus d’1m40, choisir des fauteuils dotés d’accoudoirs, multiplier les points lumineux dans la maison, opter pour des tiroirs à pression faciles à ouvrir, ouvertures automatiques, commande vocale... Bref, se faciliter la vie avec des gestes et des équipements simples et faciles à mettre en œuvre ! Selon la situation, il est possible de faire réaliser un diagnostic, soit par sa caisse de retraite, la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) ou encore via le conseil départemental si vous êtes bénéficiaire de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Cette évaluation portera aussi sur l’accompagnement en besoin d’aide humaine. Ces aménagements peuvent parfois être coûteux, des aides publiques peuvent être sollicitées pour vous aider à financer votre projet.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Demandez la plaquette « Bien vieillir chez soi, Quels choix ? » au  Conseil départemental du Haut-Rhin Service Solidarité séniors 100 avenue d’Alsace  BP 20351 68006 COLMAR Cedex 
gerontodir@haut-rhin.fr
Ou consulter la plaquette sur notre site www.haut-rhin.fr rubrique Pour les séniorset les aidants