Back to top

Lutter contre toutes les formes de discrimination

Lutter contre  toutes les formes de discrimination

Malgré une importante avancée, l’égalité en droit pour chacun n’est toujours pas acquise dans notre pays. La prévention et la lutte contre les discriminations sont devenues un enjeu majeur des politiques publiques qui renforce notre cohésion sociale et notre pacte républicain. Ainsi, le Conseil départemental du Haut-Rhin poursuit son engagement pour une société plus égalitaire en s’inscrivant, aux côtés d’associations et autres partenaires, dans un certain nombre d’actions fortes en matière de lutte contre les discriminations. Retour sur quatre d’entre elles.

Dire stop aux inégalités dans le sport

Le Département a lancé, pour la première fois en 2020, l’appel à projets "Lutte contre les discriminations dans le sport", avec l’objectif d’inciter les associations sportives haut-rhinoises à mettre en place des actions pour prévenir et/ou lutter contre les discriminations. Il s’agit en particulier de combattre tout comportement à caractère raciste, sexiste, LGBTphobe ou de rejet du handicap et de l’apparence physique. Cette initiative rejoint l’appel à projets déjà existant "Sport et Handicap" qui a pour but d’encourager l’activité physique des personnes en situation de handicap en permettant aux clubs d’acquérir du matériel spécialisé et d’accompagner les encadrants dans leur formation. L’enveloppe totale pour ces deux appels à projets pour la saison 2020-2021 s’élève à 65 000 €.

Faire barrière à l’antisémitisme

Suite à l’augmentation sensible de faits à caractère antisémite et à de multiples profanations de cimetières juifs en Alsace, décision a été prise par les Conseils départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin de créer le dispositif "Veilleurs de Mémoire" en lien avec les consistoires israélites. Dans le Haut-Rhin, ce sont 23 Veilleurs de Mémoire bénévoles qui ont signé une charte d'engagement. La mission de ces citoyens volontaires : assurer une présence rassurante et dissuasive dans ces lieux de recueillement pour prévenir de nouveaux actes malveillants.

Lutter contre l’homophobie

Bien qu’il gère la construction, l’entretien et l’équipement des collèges, le Département est aussi un acteur des politiques éducatives. Il soutient en ce sens les actions de sensibilisation régulièrement déployées par l’Education nationale au sein des collèges, et notamment celles destinées à informer les élèves et membres de la communauté éducative des violences et discriminations à caractère homophobe et transphobe dont souffrent encore trop de jeunes. En mai 2019, il devient par ailleurs le premier département de France à signer la charte LGBT+ de l’association l’Autre Cercle, qui vise à assurer l’inclusion des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles ou transgenres dans leur cadre professionnel.

Œuvrer pour l’égal accès de tous à la culture

Trop nombreuses sont les personnes qui restent en marge des œuvres et des pratiques culturelles en raison de freins sociaux, économiques, géographiques, psychologiques ou encore physiques. Les Conseils départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, qui formeront la Collectivité européenne d’Alsace au 1er janvier 2021, partagent la volonté de défendre une culture plurielle, accessible et fédératrice, qui valorise les différences et qui transforme la diversité en richesse. Dans ce cadre, les deux collectivités ont lancé ensemble, en novembre dernier, l’appel à projets "Culture & Solidarité" afin de favoriser l’accès à la culture des personnes qui en sont le plus éloignées et qui relèvent, en priorité, de leurs compétences : jeunes en difficulté, publics en insertion sociale, personnes âgées et personnes en situation de handicap. Les porteurs de projet ont jusqu’au 15 janvier 2021 pour candidater.

Plus de renseignements sur www.haut-rhin.fr