Back to top

La Cie du 3ème Rideau en trois mots…

compagnie 3rideau
Cette année, ils m’ont dit « On veut danser » …

 

La Cie du 3ème Rideau en trois mots…

13 acteurs : Marion, Geneviève, Florent, Antoine, Elisabeth, Malik, Gérard, Quentin, Marie, Claude, Materne, Audrey et Sabrina
1 spectacle à ne pas manquer les 20, 21, 22 octobre 2017 à la Mcp Cité 29 rue du Chanoine Henri Cetty à Mulhouse
 

Les statuts de la Cie du 3ème Rideau ne précisent pas que les acteurs de la troupe sont en situation de handicap psychique ou mental, car… là n’est pas la question. Ils sont acteurs, tout simplement, sans étiquette. Point.

« Alors ?  Qu’avez-vous fait cet après-midi ? » Joël Roth, accueille la troupe installée sur des bancs au bord de la scène. « On a mangé et fait la sieste », « J’ai fait du sable »… Malik tourne autour du plateau, lentement, absorbé dans ses pensées, il n’a jamais parlé. « Aujourd’hui, nous accueillons une journaliste et un photographe. Si vous êtes bons, vous aurez un article dans le Haut-Rhin Magazine ». « On va faire tout pour ! », s’exclame Quentin. « Y’ a pas de problème », renchérit Florent. Il en est à son 3ème spectacle et endosse instinctivement le rôle d’attaché de presse, intarissable. Le concernant, il explique que le théâtre lui apporte beaucoup d’avenir. Il veut s’amuser avec les copains et leur donner sa motivation. « Bon, on attaque ?! »
S’enchaînent alors une succession de scènes, en musique, sans paroles : un mur se construit sous nos yeux, des passants se croisent sans se voir à l’abri de leurs parapluies, un arbre perd ses feuilles, une reine refuse les mets extraordinaires qui lui sont présentés, jusqu’au dernier qu’elle engloutit avec avidité... A ce stade des répétitions, manquent encore les mots, non pas ceux qui seront dits mais ceux qui seront écrits, ceux qui pleuvront, ceux qui tomberont, ceux qui seront dévorés, ceux que le vent emportera. C’est une histoire de mots, parfois si difficiles à prononcer. D’ailleurs, le spectacle s’intitule « En trois mots »… parce que cela prendrait une éternité de tout expliquer.  

compagnie rideau
Que chaque acteur de la troupe en ressorte grandi et valorisé - Joël Roth, metteur en scène de la compagnie


« L’humeur du jour », un temps important à la fin des répétitions pour exprimer son ressenti.

Ouvrir le rideau entre deux mondes

Dans un théâtre, il y a le rideau d’avant-scène qui sépare la scène de la salle ; le rideau de fond qui clôt le décor. Avec ses comédiens, Joël Roth propose d’en ouvrir un de plus sur des personnages marqués par la différence, la déficience. Un 3ème rideau pour faciliter, le temps d’un spectacle, la rencontre de deux mondes souvent trop éloignés l’un de l’autre et faire oublier le handicap. Treize acteurs amateurs de 20 à 67 ans, recrutés sur petite annonce ou de bouche-à-oreille, composent ainsi la Compagnie du 3ème Rideau. Joël Roth, éducateur technique spécialisé le jour, metteur en scène bénévole le mardi soir, la mène avec patience et douceur. Christelle et Roseline le secondent discrètement mais efficacement. « Nous prenons le temps qu’il faut et nous jouerons quand nous serons prêts ». Ce grand jour est arrivé en juillet dernier et se reproduira les 20, 21 et 22 octobre. A réserver sans tarder !

 

Un trophée pour aller plus loin

En 2015, la Cie du 3ème Rideau a été lauréate du Fonds ACEF pour la solidarité qui récompense des projets pour lutter contre la perte d’autonomie. C’est Florent, au nom de toute l’équipe, qui a accompagné Joël en Lorraine pour recevoir le précieux trophée ; une expérience dont il tire une grande fierté. Grâce à ce prix, la compagnie a pu faire appel à Bénédicte Blaison, costumière professionnelle, plasticienne à Mulhouse. En mai dernier, à l’occasion du Mois du cerveau, la troupe a eu la chance de rencontrer l’Insolite Fabriq, une troupe lyonnaise de comédiens professionnels également porteurs de déficiences mentales. Leur parti pris : informer et sensibiliser le grand public avec une arme redoutable, l’humour ! Une rencontre forte en émotions et certainement de nouveaux rêves…

Pour plus d’informations : www.3emerideau.blogspot.fr - www.fondsacef.fr

 

L’accès à la culture est un droit

jeune handicape au violon

La vie culturelle et sportive fait partie intégrante du projet de vie de la personne handicapée. Il s’agit d’un vecteur important de valorisation et de réalisation de soi. L’accessibilité qui est un droit pour tous concerne également l’accès à l’information, au patrimoine ainsi qu’aux pratiques artistiques, culturelles et sportives. A cet effet, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) informe sur l’offre et l’accessibilité culturelle et sportive. Elle assure également la promotion de projets culturels fédérateurs (animations, rencontres culturelles avec participation des établissements, expositions, forums, tables rondes…)

Retrouvez-là sur sa page MDPH68 ou sur le site haut-rhin.fr