Back to top

L’édito de la présidente

Brigitte Klinkert

Aux côtés des élus locaux, l’Etat doit s’engager pour un véritable pacte d’avenir pour Fessenheim 

L’Etat a annoncé la fermeture de la centrale de Fessenheim à l’été 2019. Cette échéance reste conditionnée au démarrage de l’EPR de Flamanville.

En l’absence de propositions très concrètes de l’Etat pour une reconversion économique et énergétique, le calendrier imposé par ce dernier est très lourd de conséquences. 2 000 emplois sont en jeu avec tout un écosystème. 

Dans ce contexte très incertain et forts de leur esprit d’unité et de responsabilité, les élus locaux ont demandé à l’Etat de reporter la date de fermeture et de s’engager pour un véritable pacte pour l’avenir du bassin de vie de Fessenheim.

En remettant un ensemble de propositions très concrètes en janvier dernier à Sébastien Lecornu, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition Ecologique, le Département du Haut-Rhin y contribue de manière déterminante. Notre Collectivité a apporté sa connaissance du territoire et construit sa vision avec ses partenaires. 

Nos actions doivent aborder tous les enjeux : la compensation des emplois perdus, la sécurisation de l’alimentation en électricité, le développement et le stockage des énergies vertes, les compensations fiscales des collectivités… Notre ambition est de faire du Haut-Rhin le premier département français en capacité de produire sur son territoire une  énergie « verte » suffisante pour répondre à ses besoins propres et à son développement futur tout en générant de l’activité économique. 

Parmi les projets innovants figure la création d’une zone économique franco-allemande disposant d’une fiscalité attractive. Ces pistes de travail ont suscité un fort intérêt de part et d’autre du Rhin. 

La venue sur le terrain d’un représentant du Gouvernement a permis d’ouvrir le dialogue. C’est une première avancée. Avec mes collègues, nous resterons extrêmement vigilants sur la qualité de la concertation comme sur la pertinence du projet de territoire que nous voulons élaborer ensemble et sur le calendrier.

Vous pouvez compter sur la force de notre engagement pour l’avenir du bassin de vie de Fessenheim et donc pour l’avenir du Haut-Rhin et de l’Alsace. 

Brigitte Klinkert 

Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin

signature brigitte klinkert