Back to top

Échappées belles

Après deux mois de confinement et un quotidien toujours chamboulé par la pandémie Covid-19, nous avons tous des envies de grand air et de nouvelles découvertes. Et un objectif : passer un agréable été malgré tout !

Route des Vins Ribeauvillé

Terre d’aventures, notre région se prête à merveille à de nombreuses activités, qu’elles soient sportives, culturelles ou de détente. Petit tour d’horizon pourvous donner quelques idées…

Quelles frontières resteront fermées, et jusqu’à quand ? Sous quelles conditions rouvriront les hôtels, campings, villages vacances et autres locations ? Pourra-t-on prendre l’avion et le train aussi facilement qu’avant ? Un reconfinement est-il possible ? Beaucoup d’interrogations subsistent encore à l'approche des vacances.

Et face à cette situation sans précédent, la prudence reste de mise. Une seule certitude : cette saison estivale ne ressemblera vraisemblablement à aucune autre.

Les acteurs culturels et du tourisme subissent de plein fouet cette crise sanitaire qui les a mis en grande difficulté. Si le gouvernement français a encouragé les vacances "à domicile",

c’est bien évidemment pour empêcher une éventuelle nouvelle propagation massive du virus, mais aussi pour inciter les citoyens à soutenir les professionnels de ces deux secteurs. En 2020, la tendance sera donc au tourisme local et national. La crise sanitaire vécue permettrait finalement aux Alsaciens de découvrir ou redécouvrir les nombreux trésors de leur région !

ADT : AU COEUR DE L’ACTION TOURISTIQUE
C’est pour le compte des Conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, qu’Alsace Destination Tourisme (ADT), anime et coordonne les initiatives et actions collectives en faveur de l’offre touristique alsacienne. Lors de cette crise sanitaire, l'ADT a travaillé au service de l’ensemble des acteurs d’un secteur à l’arrêt. Durant la période de confinement, elle a veillé à faire vivre la communauté tout en réveillant le sentiment d'appartenance des Alsaciens. Convaincue que « l’union fait la force », l'ADT a parallèlement misé sur une réflexion et des actions communes en lien avec les professionnels et ses partenaires : un ambitieux plan de relance pour la destination Alsace a été engagé, prêt à s’inscrire dans la durée.

Se mettre au vert

Parc de Wesserling
Parc de Wesserling - Husseren-Wesserling

 

Parc de Schoppenwihr
Parc de Schoppenwihr - Bennwihr

Massifdes Vosges
Massif des Vosges - BreitenbachLégende

Kaysersberg
Kaysersberg

 

 

Si une balade en forêt suffit souvent à faire plaisir aux très jeunes enfants, les plus grands sont parfois un peu plus exigeants. Le Massif des Vosges répondra aux attentes de chacun. Les sentiers accessibles aux poussettes ont même été identifiés.

Véritable refuge chlorophyllé, ceux qui ont un jour sillonné cette montagne préservée et accueillante peuvent témoigner du vibrant appel de sa forêt et de l’hypnotique beauté de ces paysages aux accents sauvages.

Ses reliefs doux et accessibles accueillent de nombreuses espèces végétales et animales.

Une richesse environnementale qui s’admire où que l’on soit dans le massif. Les amoureux des beaux points de vue se régaleront en parcourant la Route des Crêtes qui ondule sur plus de 70 kilomètres en passant par le Grand Ballon, plus haut sommet du Massif des Vosges.
Tracée en 1915 pour ravitailler les soldats se battant au front, ce témoin inestimable de notre Histoire est aujourd’hui un itinéraire touristique.

D’autres préfèreront randonner le long des sentiers balisés menant à l’un ou l’autre des nombreux lacs peuplant les environs. Mais personne ne manquera de s’arrêter dans une ferme-auberge en chemin pour déguster un traditionnel repas marcaire !

Pour autant, bien d’autres endroits permettent de prendre une bouffée d’air et de nature, comme les jardins remarquables par exemple.

Et dans le Haut-Rhin, il y a le choix : le Parc de Wesserling dont les jardins sont un véritable lieu d’expression artistique et contemporaine, les Jardins du Temps à Illzach, petit coin de paradis vert où 100 arbres et arbustes, 400 plantes et 50 variétés de rosiers évoluent sur près de deux hectares, ou encore le Parc de Schoppenwihr à Bennwihr, unique endroit en Alsace où l’on peut voir de grands arbres rares et originaires des quatre coins du monde.

Et qui dit flore dit aussi souvent faune ! Aller voir des animaux : la garantie de faire plaisir aux plus petits. Et là encore, l’offre est vaste : l’insolite Ferme du Hornihof avec ses lamas, le NaturOparC pour observer notamment nos bien-aimées cigognes et le Jardin des Papillons, tous deux à Hunawihr, le Vivarium du Moulin à Lautenbach-Zell, le Zoo de Mulhouse…

SE CULTIVER, (RE)DÉCOUVRIR NOS CHÂTEAUX ET MERVEILLES

Châateau du Hohlandsbourg
Château du Hohlandsbourg Wintzenheim

Ecomusée
Écomusée - Ungersheim

Difficile de séduire certains, dont les enfants, avec une visite touristique et culturelle traditionnelle.
Le géocaching vous connaissez ? La chasse aux trésors du 21e siècle, où les boussoles et les cartes ont été remplacées par un GPS ou un smartphone pour trouver des "caches". En général, les circuits font entre un et deux kilomètres. À chaque étape, on vous donne des coordonnées GPS qui vous permettent de vous rendre dans un lieu précis pour résoudre une énigme.

À la fin de votre circuit, vous devez avoir toutes les réponses en main pour résoudre une petite équation et trouver le trésor final, souvent un petit objet sans valeur à laisser pour le prochain participant. De nombreux circuits sont référencés sur le site Alsace Geocaching.

Un peu plus facile d’accès, il existe aussi des chasses aux énigmes avec des livrets à retirer dans les offices de tourisme. C’est le même principe, mais à l’ancienne, donc mieux vaut se munir d’un bon plan pour déambuler dans les rues de la ville ou sur les sentiers de montagne. Et si vous préférez la modernité et que vous en voulez encore plus, il existe l’application gratuite "Sur la piste des trésors d'Alsace", disponible sur l'App Store et le Google Play.

"Dans l’ombre des bunkers à Burnhaupt-le-Bas", par exemple, vous fera partir à l’aventure et suivre les traces de mémoire de la Première Guerre mondiale.

Lorsque l’on évoque la Route des Vins, on pense tout de suite à des moments emplis de convivialité autour d’un bon verre* et de quelques produits du terroir.

Mais au-delà du patrimoine vinicole, elle permet de découvrir certains des plus beaux sites patrimoniaux de notre région. Et notamment du côté du territoire Sud-Alsace, avec quelques pépites comme la collégiale Saint-Thiébaut, joyau de l’art gothique, qui trône au centre de la Ville de Thann, la splendide Abbaye de Murbach ou la Commanderie de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Soultz qui accueille désormais le musée La Nef des Jouets.

Si l’Alsace est réputée pour ses vignobles, elle l’est moins pour ses châteaux médiévaux ancrés sur l’ensemble du territoire. Pourtant, elle est la région d’Europe qui possède la plus grande densité de châteaux forts de montagne, avec près de 80 édifices encore visitables aujourd’hui. Le chemin des châteaux forts d’Alsace offre la possibilité d’une itinérance de 450 kilomètres. 1 500 panneaux directionnels balisent le chemin.

Cité automobile
Cité de l’Automobile - Mulhouse

Il suffit de se laisser guider par le petit château rouge pour découvrir sereinement ces sites castraux. Dans le Haut-Rhin, partez à l’assaut des châteaux de Kaysersberg, du Hohnack, du Wineck, du Hohlandsbourg mais aussi de ceux du Morimont, de Ferrette et du Landskron.

Cité de l'Automobile, Électropolis, Cité du Train, cette concentration étonnante a fait de Mulhouse la capitale européenne des musées techniques. Mazette ! Sans oublier les impressions, l’histoire et les beaux-arts.

Musée Unterlinden
Musée Unterlinden - Colmar

Avec les musées de Mulhouse, vous pourrez observer une autre facette de l'Alsace encore méconnue de beaucoup. Mais il n’y a pas que Mulhouse : le Haut-Rhin compte près de 80 musées répartis sur le territoire. Et il y en a pour tous les goûts : street art (MAUSA Vauban-Neuf-Brisach), chasse aux sorcières (Maison des Sorcières - Bergheim), moto (La Grange à Bécanes - Bantzenheim), fromage (Maison du Fromage - Gunsbach), énergies (Maison des Énergies - Fessenheim), histoire (Mémorial du Linge - Orbey) , village vivant alsacien (Ecomusée - Ungersheim)… sans oublier le Musée Unterlinden, fleuron de la culture colmarienne et parmi les musées les plus visités de France.

SE DIVERTIR

Ici, se divertir, c’est du sérieux ! Le Haut-Rhin est un véritable terrain de jeux : parcs aventure ou d’attractions, karting, bowling, luge d’été, cinéma, sites naturels d’escalade, piscines, salles de théâtre ou de spectacles …

Eaux vives
Parc des Eaux Vives - Huningue

Et dans le domaine des loisirs et du divertissement, certains ont su créer un univers tout à fait unique. Terre, air, eau, les éléments sont à l’honneur.
Après des débuts quelque peu difficiles, le Parc minier Tellure, sur les hauteurs de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, a su se réinventer et surprendre les visiteurs par son lot d’activités singulières : escape room et via ferrata souterraines, visites spéléos et restaurant éphémère au coeur de la terre.

Alors qu’au Parc aérien du Petit Prince, à Ungersheim, petits et grands peuvent vivre une expérience poétique inoubliable en accompagnant, à travers une trentaine d’attractions et animations, le célèbre héros d’Antoine de Saint-Exupéry dans son voyage initiatique. Enfin, au Parc des Eaux Vives de Huningue, site de prédilection pour tous ceux qui aiment les sensations fortes et se sentir comme un poisson dans l’eau, débutants et confirmés peuvent pratiquer les sports d’eau vive et de pagaie : rafting, kayak, hydrospeed et paddle. La rivière y est de classe 2, c’est-à-dire de difficulté moyenne (vagues irrégulières, remous moyens, faibles tourbillons et rapides).

CRISE DU CORONAVIRUS : LEUR VÉCU
Comme toutes les structures accueillant du public, le Centre Culturel de Rencontre (CCR), Les Dominicains de Haute- Alsace, l’Écomusée et le Château du Hohlandsbourg ont dû fermer leurs portes à l’annonce du confinement. Des mois de fermeture non sans conséquences sur leur activité et donc pour leur survie. Avec des charges fixes et aucune recette, l’Écomusée a dû souscrire à un prêt garanti par l’État afin de maintenir la structure et faire des investissements pour l’avenir.
Un impact financier aussi pour les salariés. Au Château du Hohlandsbourg, aucun saisonnier n’a pu démarrer la saison. À l’Écomusée, 90% des salariés ont été mis au chômage partiel. Seul le directeur s’est confiné sur place, avec sa famille, pour assurer une surveillance permanente et surtout veiller au bien-être des animaux présents sur le site. Une nécessité alors même que le printemps est synonyme de naissances : sept porcelets, cinq agneaux, deux chevreaux et un veau ont vu le jour durant cette période.
Sans compter la quarantaine de nids de cigognes remplis de petits.Pour Les Dominicains, le confinement fut un coup dur également. Même si bien évidemment, il fallait faire le nécessaire pour assurer la sécurité de tous. Le programme artistique était déjà bouclé, avec des artistes venant parfois de loin. Comment penser désormais des projets adaptés au contexte sanitaire ? L’équipe s’est focalisée là-dessus en travaillant d’arrache-pied à la reprise, soutenue dans ses démarches par l’ADT qui lui a apporté des solutions de manière régulière. Elle en ait convaincue : la culture sera une véritable bouffée d’oxygène pour chacun.
Le Château du Hohlandsbourg, et les autres, espèrent que les visiteurs seront au rendez-vous cet été et dans les mois à venir. De nouvelles animations ont été pensées dans le strict respect des gestes barrières.
LE PASS ALSACE : WAS ESCH DAS ?
Carte destinée aux touristes comme aux Alsaciens, le Pass Alsace est l'allié indispensable pour visiter l'Alsace tout en faisant des économies. Son achat permet d’accéder librement à 55 sites touristiques partenaires (parcs animaliers, musées, châteaux…), parmi lesquels figurent les grands incontournables de la région. Des versions allant de 24h à cinq jours (sur 14 jours) existent pour effectuer sorties et visites en famille, entre amis ou en couple.
Ce pass est accessible en ligne ou dans l’un des nombreux points de vente. Il est également possible de l’acheter sous une forme 100% dématérialisé. www.pass-alsace.com

#MonHautRhin :

cet été, partagez vos meilleures photos sur les réseaux sociaux Château du Hohlandsbourg Wintzenheim

NB : Au vu de la situation actuelle, il vous est conseillé de vous assurer de la réouverture des structures et des consignes sanitaires déployées avant de vous déplacer. Un réflexe : se connecter à leur site Internet régulièrement mis à jour.
* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.