Back to top

Découvrir l’allemand et le Rhin supérieur, un jeu d'ado avec Avenkraft

Découvrir l’allemand et le Rhin supérieur, un jeu d'ado avec Avenkraft

Partir à la découverte du Rhin supérieur, son histoire, sa culture, ses valeurs, en compagnie de héros sympathiques et apprendre par la même occasion 400 mots d’allemand, c’est désor-mais dans la poche avec l’application gratuite Avenkraft. Un concept unique en France.

 Des élèves du collège Charles Walch de Thann en phase test !

Avenkraft fait partie de ce que l’on appelle les « serious games », jeux sérieux dans la langue de Molière ou encore  jeux ludo-éducatifs. Apprendre l’allemand en jouant, Paul est preneur. Eloïse, elle, a besoin d’une base pour la vie quotidienne. À l’issue du jeu, elle se sent déjà plus à l’aise pour passer une journée en Allemagne et, qui sait, une « vraie » journée en immersion dans une « vraie » entreprise allemande car c’est bien ce qui est proposé aux cinquante premiers finalistes. Louane s'étonne de découvrir dans sa propre région des lieux qu'elle ne connaissait pas. Côté histoire et culture, elle sera servie aussi : Gutenberg, une talentueuse violoniste, Albert Schweitzer, une courageuse journaliste défenseure de la paix en Europe l’attendent au fil des étapes. Anne-Cécile Le Houedec, professeur d'allemand, ose à peine y croire : « Ils se prennent au jeu et veulent aller plus loin ! ». Driss Kherbouche, principal, est enthousiaste : « donner envie, c'est le levier le plus important pour apprendre ».
Paul, Eloïse et Louane font partie des quelques 220 élèves de 4e, 3e et de Sekundarschulen allemandes et suisses qui ont eu leur mot à dire tout au long de l’élaboration de ce jeu afin qu’il réponde vraiment aux attentes de leur tranche d’âge, les 13-15 ans. Alors ne soyez pas étonné si Erasme, un grand chef pâtissier alsacien, Sainte-Odile et leurs acolytes ont des petits airs de personnages de manga. Les ados ont testé et approuvé !

https://avenkraft.com/

L’application Avenkraft a été initiée par le Conseil départemental du Haut-Rhin avec le soutien du  Conseil départemental du Bas-Rhin, de partenaires du Rhin supérieur et de l’Europe. C’est l’un des premiers projets qui avait été inscrit dans la stratégie OR (comme Oberrhein-Rhin supérieur) élaborée par les deux Départements alsaciens en anticipation de la Collectivité européenne d’Alsace. Actuellement disponible du français vers l’allemand et, courant février, de l’allemand vers le français.