Back to top

Canton de Mulhouse 3 - Illzach : Cap sur l’avenir

Lara Million et Marc Schittly, place de la Réunion à Mulhouse

Lara Million et Marc Schittly, place de la Réunion à Mulhouse
 
Le canton de Mulhouse-3 donne la belle image du dynamisme et de l’énergie retrouvés d’une ville au passé industriel prestigieux. 
Le nouveau canton de Mulhouse-3 est formé de la commune d’Illzach, issue de l’ancien canton d’Illzach, et d’une partie de la commune de Mulhouse, notamment de son cœur historique. Il est riche de 42 383 habitants

Un canton tout en longueur qui s’étire des quartiers Drouot et Nordfeld jusqu’à Illzach, ancienne agglomération gallo-romaine. En son centre, la place de la Réunion, cœur historique de la ville dont le nom fait référence à l’épisode du rattachement de la République de Mulhouse à la République française en 1798. À sa périphérie le quartier résidentiel du Rebberg et les allées ombragées du jardin zoologique et botanique qui, avec ses 400 000 visiteurs annuels, est le premier site touristique du Haut-Rhin.
Ce canton témoigne de la réussite de la mutation d’une ville fortement touchée par la crise industrielle.
Un nouveau quartier est créé de toutes pièces à partir du début des années 2000 : le Nouveau Bassin, partagé entre les cantons de Mulhouse-2 et Mulhouse-3, qui inclut entre autres la scène nationale de la Filature. Des voies d’accès rapides sont réalisées, un tramway est construit transformant des pans entiers de la ville et soutenant l’emploi et la formation.

La Filature à Mulhouse Réalisée en 1993 sur le site d’une ancienne fabrique de coton, la Scène nationale de La Filature propose sous sa coque de verre et d’acier une riche programmation, ouverte sur la création contemporaine et mêlant artistes de renommée internationale et compagnies émergeantes.

Priorité à la vie associative

Michel Ries, adjoint au maire en charge de la vie associative à Illzach, est un formidable défenseur de la cause associative. « C’est dans le bénévolat que bat le véritable cœur de l’homme. Mon travail d’élu me permet de côtoyer au quotidien des bénévoles et responsables d’associations dont je n’aurais jamais pu soupçonner auparavant la formidable richesse humaine et l’étonnante capacité de don de soi ». Illzach, il est vrai a la chance d’avoir un tissu associatif extrêmement dense. Plus de 100 associations pour un total de 15 000 habitants, dont une véritable locomotive, l’Espace 110, qui à travers les multiples activités qu’il propose, fédère entre 3 500 et 3 800 adhérents, soit le quart de la population. C’est pourquoi, nous ne relâchons pas nos efforts financiers en direction des associations, malgré des contraintes budgétaires de plus en plus fortes. Soutenu en cela, il est vrai, par le Conseil départemental du Haut-Rhin et un binôme d’élus départementaux qui partage nos convictions ».

Enfants jouant au ballon

« En donnant, à nos jeunes, les bases de la vie en société, le monde associatif ouvre la voie à un mieux vivre ensemble ». 
« Impossible en voyant la vitalité de nos associations de ne pas être optimistes pour l’avenir ». 

À vos composteurs citoyens !

Les placettes de compostage partagées ? Ce sont les nouveaux endroits où l’on cause, échange, partage. Elles sont une trentaine à avoir vu le jour depuis 4 ans sur l’agglomération mulhousienne, tant dans les espaces publics, qu’au sein de copropriétés privées. De quoi s’agit-il ? De petits espaces où chacun apporte ses déchets organiques. L’ambition de ces placettes est vaste : limiter l’encombrement de nos poubelles avec des déchets organiques dont la valorisation en compost peut bénéficier à tous au lieu de gonfler inutilement la facture de traitement de nos ordures ménagères. 

Placette compostage

Certaines placettes de compostage accueillent les déchets verts de plus de 120 foyers !

Culture pour tous

Une ambiance unique, chaleureuse, détendue et familiale ; des stars internationales mais aussi une foule de jeunes talents. Le festival Bédéciné, dont la longévité suffit à elle seule à dire la qualité, attire chaque année quelque 15 000 visiteurs enthousiastes. Un formidable succès qui ne doit néanmoins pas éclipser tout le reste de la riche programmation de l’Espace 110 d’Illzach qui résolument a fait le choix de la culture de qualité pour tous. L’Espace 110, ce sont 23 spectacles professionnels par an, des résidences d’artistes, des actions de médiation artistique et culturelle en direction des publics scolaires et des centres sociaux, des passerelles entre la programmation culturelle et les activités de loisirs afin que la culture pour le grand nombre devienne pleine réalité. Sans oublier une école de musique soutenue par le Département du Haut-Rhin et une offre de 110 activités pour les enfants.

Danseurs

Collèges : le meilleur pour tous

300 000 euros d’investissement au total pour la complète réfection de la toiture du collège Anne Frank d’Illzach ainsi que pour d’autres travaux de restructuration, celle des salles spécialisées entre autres. Pour Marie-Noëlle Poirot, principale de l’établissement, il est essentiel que le Département, collectivité en charge de la construction et de l’entretien des collèges, accorde le même souci d’exigence à tous les établissements. « Mon collège est petit -366 élèves-, situé en zone relativement défavorisée avouons-le, mais nos enfants bénéficient du même environnement éducatif de qualité que les autres collèges du département. C’est une chance, et plus encore pour les 12 élèves de notre classe de primo-arrivants et pour les enfants en passe d’être déscolarisés et à comportement difficile que nous suivons.

Collège Anne Frank

Un hôpital de référence

Deuxième établissement hospitalier d’Alsace et plus grand centre hospitalier non universitaire de France, l’hôpital Emile Muller du Moenchsberg propose une offre de soins publics de haut niveau aux 480 000 habitants de la moitié sud du département. Doté d’une capacité d’accueil de 2 700 lits et places, le groupe hospitalier de la région de Mulhouse et sud Alsace emploie 6 300 agents hospitaliers, ce qui en fait, et de loin, le premier employeur du département. 2018 aura été une année importante dans l’histoire de l’établissement avec l’ouverture du nouvel hôpital femme-mère-enfant. Un secteur d’activités jusque-là implanté sur le site de l’hôpital du Hasenrain qui a tout récemment intégré ses nouveaux et fonctionnels locaux du site du Moenchsberg. Cette structure de pointe offre notamment la prise en charge des femmes présentant une grossesse à risque et des nouveaux nés nécessitant une hospitalisation en réanimation néonatale.

Hôpital Emile Muller à Mulhouse

Une lumière dans la nuit

« Le Phare », ce sont 134 professionnels dont 21 enseignants qui œuvrent au quotidien afin qu’au handicap ne se rajoute pas une double peine, celle de l’exclusion sociale, scolaire, professionnelle. Cette Fondation emblématique de notre département dont le siège est à Illzach gère un institut pour déficients sensoriels et dysphasiques qui accompagne près de 250 enfants et adolescents ainsi que de nombreuses personnes adultes présentant une déficience sensorielle, auditive, visuelle ou des troubles spécifiques du langage. Une Fondation qui résolument a fait le choix de l’inclusion et qui place « Le Phare » à l’avant-garde de l’intégration scolaire des enfants et des jeunes en situation de handicap. « Le Phare », c’est aussi depuis plusieurs années une prestation en direction des publics adultes au travers d’un service d’aide à la vie sociale financé par le Département. Ce service accompagne plus de 200 adultes pour le maintien ou le développement des autonomies au quotidien.

Petit garçon blanc

« Le Phare » accompagne de nombreux enfants, adolescents et adultes présentant une déficience sensorielle, auditive, visuelle ou des troubles du langage.
 
« Le Phare » est à l’avant-garde de l’intégration scolaire des enfants et des jeunes en situation de handicap.

un centre-ville dynamique

Le tram est devenu depuis une dizaine d’années  un atout majeur  de l’attractivité du centre-ville mulhousien. Lors de sa construction par contre et des inéluctables problèmes de circulation qui en ont découlé, il a fait perdre aux commerçants de la ville une part importante de leur clientèle au profit des zones commerciales périurbaines. C’est dans ce contexte qu’est née l’association « Les vitrines de Mulhouse » qui fédère 280 commerçants et dont la mission est de redynamiser l’image du centre-ville. Pari tenu, grâce à un foisonnement d’initiatives originales : implantation de potagers urbains, défilés de mode, bal des années 80 au formidable succès populaire, patinoire du marché de Noël… 

Bon anniversaire le zoo !

Le zoo de Mulhouse, l’un des plus beaux et plus anciens parcs animaliers de France, fête cette année son 150e anniversaire. Né en plein essor industriel en 1868, à l’initiative des chefs d’entreprises locaux désireux d’offrir à leurs ouvriers un espace de détente et de loisirs pour un prix d’entrée modique, le « Parc du peuple » est devenu en un peu plus d’un siècle un parc scientifique de tout premier plan, l’un des premiers à faire venir en Europe des espèces menacées afin de créer des programmes d’élevage sur place et ainsi de contribuer à leur sauvegarde. La place qui est accordée au règne végétal -le lieu foisonne d’espèces rares et menacées- contribue elle aussi à faire de ce parc de style romantique, une destination unique. D’ailleurs, près de 400 000 visiteurs l’ont plébiscité en 2017, venus admirer les 170 espèces animales présentes dans le parc, dont près de la moitié d’espèces menacées. Un lieu en constante évolution, en quête permanente d’innovation et de diversification. Après l’ouverture de son enclos australien (2012), son espace grand nord (2014), son enclos asiatique (2016), le parc a posé les premiers jalons du projet Horizon Afrique qui sortira de terre en 2021.

Lion d'Asie

Shiva et Shapur, les deux lions d’Asie en provenance du zoo d’Aalborg au Danemark sont visibles depuis quelques mois.

Le zoo de Mulhouse est la première destination touristique du département. Près de 400 000 visiteurs l’ont plébiscité en 2017. 

Le canton de Mulhouse 3 - Illzach en chiffres
1 commune (Illzach) et la partie Est de Mulhouse
42 383 habitants
13,7 sa superficie en km2
3 093 sa densité humaine au km2

Foule à Mulhouse

4 jours durant l’association « Les vitrines de Mulhouse » transforme le centre-ville en un vaste parc d’attractions, dont profitent bon an mal an 4 000 enfants.
 
 Lara Million et Marc Schittly

(de gauche à droite )

Marc Schittly, Conseiller départemental du canton de Mulhouse-3, Président de la Commission Sport et Vie associative
Lara Million,
Conseillère départementale du canton de Mulhouse-3, Vice-Présidente du conseil départemental et Présidente de la Commission des Finances et du Budget

 De par nos fonctions respectives de Présidente de la Commission des Finances et du Budget et du Président de la Commission Sport et Vie associative du Département du Haut-Rhin, nous pouvons défendre les intérêts de notre canton et de ses habitants de manière efficace et complémentaire. Le travail de grande rigueur budgétaire mené au Département nous permet de dégager les marges de manœuvre indispensables pour poursuivre le soutien financier aux équipements scolaires, aux secteurs associatifs, aux familles et à la petite enfance, aux personnes en situation de grande précarité. La jeunesse en particulier est notre priorité. A travers sa nouvelle Politique de Réussite Educative pour Tous (PRET), le conseil départemental engage une stratégie ambitieuse pour offrir aux jeunes Haut-Rhinois les meilleures conditions de réussite scolaire et d’épanouissement. Nous voulons des collèges où il fait bon vivre et apprendre. Au total, sur les 10 années à venir, cette politique mobilisera près de 500 millions d’euros, dont 150 millions d’euros pour la modernisation des collèges et 10 millions d’euros d’ici 5 ans pour les équipements numériques. Le soutien au sport et au monde associatif est la seconde de nos priorités. Car ces deux domaines contribuent fortement au mieux vivre ensemble. Soutien aux clubs sportifs de haut niveau qui portent haut et loin les couleurs de notre département (MON, ASPTT Volley, équipe de hockey sur glace « Les Scorpions »…) et qui participent grandement à l’attractivité et au dynamisme de notre territoire, mais aussi aux petites structures sportives qui contribuent à l’épanouissement de tous. Et nous n’oublions pas la promotion et la facilitation d’accès au sport pour les femmes et les personnes en situation de handicap.

Leur écrire :
Lara Million, 100 avenue d’Alsace - BP20351 - 68006 Colmar Cedex ou million.elu@haut-rhin.fr
Marc Schittly, 100 avenue d’Alsace - BP20351 - 68006 Colmar Cedex ou schittly.elu@haut-rhin.fr