Back to top

Wintzenheim : le collège Prévert fait peau neuve

collège Prévert Wintzenheim

Wintzenheim : le collège Prévert fait peau neuve

Commencés en juin, les travaux de restauration se poursuivent au collège de Wintzenheim. Une restructuration complète des espaces intérieurs de l’établissement est en cours en site désormais occupé, les collégiens ayant repris le chemin de l’école.

« L’aspect prioritaire de ce chantier reste la sécurité des élèves, des professeurs et du personnel administratif, souligne  Céline Cichocki, architecte au cabinet Michel Poulet qui assure la maîtrise d’œuvre du chantier. Il est donc nécessaire de dissocier les accès spécifiques liés au chantier et les cheminements du public qui doit pouvoir continuer à accéder aux différents locaux sans encombre. Il est important également de limiter les nuisances du chantier pour le bon fonctionnement de l’établissement, par exemple, les travaux très bruyants ou spécifiques se dérouleront durant les congés scolaires ».
Les travaux portent essentiellement sur un réaménagement complet des espaces intérieurs (excepté la cuisine de la demi-pension et les deux salles de technologie, rénovées il y a quelques années), d’où la concentration des travaux dans un périmètre occupé également par les élèves. La future répartition des locaux va rester relativement similaire à l’existant, avec au rez-de-chaussée, l’ensemble des locaux communs, au 1er niveau, uniquement les salles banalisées et au second niveau, les salles de sciences, la salle informatique et quelques salles de cours. La restructuration du collège consiste surtout à adapter les surfaces et l'aménagement des locaux aux exigences pédagogiques actuelles et en une mise en sécurité par rapport à la réglementation incendie, une mise en accessibilité pour les personnes en situation de handicap et une amélioration de l’isolation thermique. Peu de travaux extérieurs hormis de nouveaux accès, comme pour les sanitaires des élèves qui seront accessibles depuis le préau, quelques aménagements de cheminements et la création d’un abri à vélos pour les enseignants. Durant toute la période des travaux, des bâtiments modulaires provisoires sur site ont été implantés pour pallier aux insuffisances de locaux.

wintz_vue-cantine

Futur réfectoire du collège de Wintzenheim - © PM-Architectes

9 600 000 euros investis pour le collège Prévert avec le concours financier de l'État au titre de la Dotation de Soutien à l'Investissement des Départements
Fin des travaux  prévue en décembre 2022
440 000 euros investis par le Département pour le COSEC
170 millions d'euros sont prévus en investissement pour les collèges (2018-2027)

Extension et restructuration du COSEC

Coup double pour Wintzenheim. D’un côté, un collège en restructuration  et de l’autre l’extension en cours du COSEC, un projet mûri depuis 4 ans réalisé par les architectes Laurent Kauffmann et Julien Wassmer. Outre la rénovation du COSEC existant, une salle annexe multisports  de 400 m2 dévolue notamment à la pratique de la gymnastique, des sports de combat, du tennis de table et dotée d’un mur d’escalade va voir prochainement le jour, pour le plus grand plaisir des jeunes car le nouveau complexe sportif accueillera principalement les 550 élèves du collège Prévert. Des travaux fortement soutenus par le conseil départemental qui s’inscrivent dans sa politique jeunesse P.R.Ê.T qui nécessite 500 millions d’euros d’investissement sur 10 ans, dont 150 millions d’euros pour les seules constructions et modernisations des collèges.

Calendrier des travaux dans les autres collèges

chantiers en cours :

Collège de Saint-Amarin :
Extension et restructuration
Coût : 11,7 millons d’euros
Fin des travaux en décembre 2021

Collège Mathias Grünewald à Guebwiller :  
 Réfection globale en 5 phases
Coût : 9,9 millions d’euros
Début/fin des travaux : octobre 2016/août 2022

projets futurs* :

* Ne sont cités que les projets les plus importants.

Collège Kennedy à Mulhouse  :
Extension et restructuration
Coût : 14,4 millions d’euros
Début/fin des travaux : juillet 2020-décembre 2022
Le collège sera entièrement déplacé sur un autre site durant les travaux.

Collège Saint-Exupéry à Mulhouse :
Extension et restructuration
Coût estimé : 12,3 millions d’euros
Opération au stade des études de faisabilité

Collège Villon à Mulhouse :
Restructuration
Coût estimé : 9,9 millions d’euros
Début prévisionnel des travaux : début 2023

Nouveau collège à Mulhouse :
Construction d’un 8e collège à Mulhouse induit par la saturation des collèges de la ville
Coût estimé : 16 millions d’euros
Opération au stade de recherche du terrain

Nouveau collège à Kembs :
Construction induite par la saturation des collèges du secteur des Trois-Frontières
Coût estimé : 16 millions d’euros
Opération au stade des études de faisabilité

Collège des Trois-Pays à Hégenheim :
Extension et restructuration
Coût : 9,5 M€
Opération au stade des études de faisabilité

Collège Wolf à Mulhouse :
Restructuration partielle
Coût : 3 M€
Opération au stade des études de faisabilité

Collège Katia et Maurice Krafft à Pfastatt :
Extension et restructuration
Coût : 5,7 M€
Opération au stade des études de faisabilité

Lucien Muller et Monique MARTIN
Conseillers départementaux du canton de Wintzenheim
La jeunesse est une  de nos préoccupations majeures, car c’est l’avenir d’un territoire, d’une société  aussi il est important pour nous, en tant qu’élus, que les jeunes, les collégiens,  bénéficient des meilleurs  atouts  pour s’épanouir, réussir et s’accomplir plus tard dans leur vie d’adulte.  Et cela passe, par un environnement propice aux apprentissages et de voir ainsi la restructuration du collège Prévert et l’extension  du complexe sportif, c’est une véritable satisfaction pour nous, pour nos jeunes et nous sommes heureux de porter la nouvelle politique pour la jeunesse qui se veut très opérationnelle. C’est une politique qui ne vise pas seulement à offrir les meilleures conditions de travail aux jeunes. C’est une politique plus large qui ambitionne d’en faire de véritables citoyens responsables. Pour ce faire, le Département investit pas moins de 500 millions d’euros sur 10 ans. Notre jeunesse le mérite !
Lucien MULLER et Monique MARTIN

Plus d’informations : www.haut-rhin.fr/PRET