Back to top

Orientoscope : PRENDS TON AVENIR EN MAIN

Ch’sais pas quoi faire? Qu’est-ce que j’peux faire? A l’heure de formuler ses voeux d’orientation mieux vaut avoir déjà sa petite idée. Et pour cela, rien de mieux que d’échanger avec des professionnels.

L’Orientoscope accueille 10 000 visiteurs chaque année et organise plus de 40 découvertes métiers.
Il a été créé en 2010 et travaille en réseau avec l’ensemble des partenaires de l’orientation.

Cela scie, cela soude, cela coupe, cela enduit … c’est jour de découverte métiers à l’Orientoscope. Par petits groupes, les collégiens découvrent les métiers du bâtiment. Et surtout, ils testent. Scier un tasseau : « pas si facile que ça en a l’air »  pour Mehdi qui s’essaye à la charpente tandis qu’Eddy expérimente l’art du pavage dans l’atelier travaux publics.
« Les métiers du bâtiment peinent à recruter », explique Philipe Haensch, directeur adjoint du Centre de Formation des Apprentis, au Lycée du bâtiment de Cernay. « Même si nous sommes parvenus à stabiliser nos effectifs en lycée comme en CFA, nous comptons dix fois moins d’élèves qu’il y a dix ans. Pourtant, c’est une branche qui recrute ». Nathan, Alexis et Donovan, eux-mêmes apprentis, sont fiers de présenter leur futur métier à des élèves à peine plus jeunes. «Nous
ne sommes que quatre soudeurs au CFA, il y a de la place pour d’autres !» Eux qui ont découvert le métier en famille ou en stage le savent bien : essayer c’est mieux que d’en parler. Addad en est à sa troisième découverte métiers depuis la  rentrée. Celui consacré aux métiers du commerce l’a vraiment emballé. Depuis, il fait des recherches, se renseigne et commence à avoir une idée plus précise de son orientation.

 

Les métiers du bâtiment présentent de réelles opportunités.

Les métiers du web fascinent. Ils sont cependant nombreux à être encore méconnus.

SEMER LA GRAINE D’UN PROJET PROFESSIONNEL

L’Orientoscope est unique en France. Son coeur de métier : permettre aux collégiens, aux lycéens et aux personnes en reconversion de découvrir des métiers. Joëlle Kauffholz, sa directrice, en est convaincue : « Il n’y a qu’en expérimentant  et qu’en échangeant avec des professionnels que l’on peut se faire une idée d’un métier ». De mi-septembre à fin avril, l’Orientoscope déroule un programme de forums thématiques. En l’espace d’une journée, les visiteurs ont accès par petits groupes à une dizaine d’ateliers leur présentant de manière ludique, dynamique et interactive les métiers d’une branche professionnelle. Une prouesse réalisée grâce à de nombreux partenaires : entreprises, lycées professionnels et  CFA, branches professionnelles, acteurs de l’orientation… tous mobilisés pour l’emploi de demain.

LA CITÉ DES MÉTIERS : UN RÉSEAU GAGNANT

Toute l’année, l’Orientoscope met à disposition du public un logiciel d’aide à l’orientation. Cette première démarche, sous forme de test, permet de faire le point sur ses capacités et sa personnalité. Interprétés avec un conseiller, les résultats donnent des pistes de réflexions «orientation» et «métier». Pour les approfondir, une nombreuse documentation (brochures de l’ONISEP, du CIDJ, magazine l’Etudiant…) est mise à disposition sur place. L’Orientoscope est un outil  de la délégation Mulhouse et du Sud Alsace de la CCI Alsace Eurométropole et cofinancé par l’Agefos PME. Il est membre du réseau des partenaires hautrhinois de l’orientation réunis sous le label « Cité des métiers » (Centres d’Information  et d’Orientation, Pôle Emploi, Cap Emploi Sémaphore...).

Découvrir des métiers « en live » est essentiel pour faire un choix.

Joëlle Kauffholz, directrice de l’Orientoscope

 

16 FÉVRIER : UNE NUIT DE L’ORIENTATION POUR TROUVER SA VOIE

Rencontrer en 4h30 top chrono 150 professionnels et professionnels de l’orientation, ça vous dit ? Rendez-vous le 16 février 2018 à la Nuit de l’Orientation, à Mulhouse. Et pour ne rien enlever à son côté aussi festif que sérieux, cette 7ème édition se tiendra à la Cité du train. Métiers de la santé, métiers de l’industrie, métiers de l’information et de la communication, métiers du bâtiment etc., l’occasion de réfléchir à son avenir dans une ambiance détendue faite de rencontres avec des professionnels, de découvertes des métiers, d’échanges avec des conseillers d’orientation ou encore de mini ateliers. Chaque année, la Nuit de l’Orientation accueille, à Mulhouse, entre 1000 et 1500 personnes : jeunes, parents et adultes en reconversion professionnelle.
 

Pour plus d'informations

www.orientoscope.fr
www.alsace-eurometropole.cci.fr
Inscription de classe : 03 69 58 51 10