Back to top

Le berger des abeilles

Le berger des abeilles

A Muespach-le-Haut, rencontre avec André Flieg qui a fait de la transmission de sa passion pour l’abeille et l’apiculture un devoir.
Arboriculture et apiculture ont toujours fait leur miel ensemble. C’est grâce au travail des pollinisateurs que nous pouvons déguster pommes, poires, cerises… C’est donc tout naturellement qu’André Flieg mène de front ses deux passions, les arbres fruitiers et les abeilles. Si l’été caniculaire n’a guère été favorable à la production de miel, un printemps clément avait permis une récolte abondante et de qualité.
Dépêchez-vous malgré tout, car il n’y en aura pas pour tout le monde !
André Flieg - 6 rue de Bâle 68640 Muespach-le-Haut 03.89.68.70.32 

A 70 ans passés, André Flieg sait qu’il lui faudra progressivement passer la main concernant ses multiples activités associatives. Mais s’il est un engagement auquel il ne renoncera que très difficilement, c’est à celui de son goût pour le partage et la transmission.
Bien sûr, les tristement célèbres néonicotinoïdes qui agissent sur le système nerveux central des insectes et autres pesticides ont leur part de responsabilité dans l’inquiétante disparition des abeilles. Mais pour André, il est une autre raison qui explique l’érosion de nos populations de pollinisateurs : la raréfaction des apiculteurs ! « Chaque village du Sundgau et probablement du Haut-Rhin comptait une dizaine d’apiculteurs à l’époque de ma jeunesse. Aujourd’hui, ils sont si peu. Or, sans apiculteurs, point d’abeilles ». Une évidence qui a motivé André Flieg et la dynamique association « Apis Haut-Rhin » à devenir les inlassables ambassadeurs de la cause apicole. Interventions dans les écoles primaires, conférences-découvertes, animation de cycles de formation… Avec de magnifiques réussites à la clé, telle la toute récente installation de trois ruches au collège Jean-Paul de Dadelsen de Hirsingue en partenariat avec les élèves de la section Ulis.