Le Conseil départemental sera toujours aux côtés des plus faibles mais pour que notre modèle de solidarité sociale continue de fonctionner, il faut une gestion rigoureuse et appliquer ce que nous appelons le juste droit